Production de l’eau

Exclamation drop point

Les eaux naturelles proviennent de différentes sources : les eaux souterraines, c’est-à-dire les nappes phréatiques, les eaux de surface contenues dans les cours d’eau, les lacs, les étangs, les eaux des mers et des océans et les eaux saumâtres.

Généralement, quand l’eau est à l’état naturel, elle n’est pas propre à la consommation. Il est nécessaire de la traiter ou de la purifier pour la transformer en eau potable ou propre à une utilisation particulière que ce soit dans l’agriculture ou l’industrie.

Une eau est dite potable, lorsque sa consommation ne présente pas de danger. Par conséquent, elle doit répondre à un ensemble de normes physiques et chimiques précises avant d’être proposée aux utilisateurs. À ce titre, elle est soumise à des contrôles et des analyses depuis son captage jusqu’à sa distribution aux consommateurs.

Aujourd’hui, il est possible de produire de l’eau douce à partir de l’eau de mer. Les ressources hydriques des océans sont immenses, et leur transformation en eau douce règlerait les problèmes de pénuries dont souffrent certaines régions du monde. Il est possible de produire industriellement de l’eau douce, en procédant par distillation ou par osmose inverse. Actuellement, il y a plus de 16 000 centrales de dessalement disséminées à travers 150 pays dans le monde. La production est prévue atteindre les 38 milliards de m3/an en 2016, avec des couts compris entre 0,4 et 0,8 € pour une tonne d’eau produite par la méthode de l’osmose inverse.

La distillation consiste à faire faire bouillir de l’eau dans des appareils appelés bouilleurs ou évaporateurs d’eau de mer, et produire ainsi de la vapeur d’eau, qui après condensation se transforme en eau distillée. C’est un procédé couramment employé à bord des navires ou dans les endroits désertiques.

Dans l’osmose inverse, l’emploi d’une membrane semi-perméable permet de dissocier l’eau du sel, sous l’effet d’une pression de 50 à 60 bars. Outre les applications industrielles, ce procédé est accessible aux ménages qui peuvent employer un osmoseur pour diminuer le teneur de l’eau en calcaire et éliminer les polluants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *